"La guerre est finie, mais les tortures continuent"

Par 13 mai 2020 à 12:11

.1957. Daniel Matheson, passionné de photographie, passe l’été à Madrid accompagné de ses parents. Le jeune américain découvre le pays de naissance de sa mère pour la première fois. Par le viseur de son appareil, il va entrevoir un pays dominé par la peur et le mensonge. Client à l’hôtel Castellana Hilton, Daniel va y faire la connaissance de la belle et mystérieuse Ana. Cette rencontre va bouleverser leur vie.

Ruta Sepetys ancre une nouvelle fois son récit dans le réel. Le lecteur est immergé dans une Espagne d’après-guerre, où la politique de Franco rime avec dictature. Tenu au silence par la peur, le peuple est victime de répression et de misère. Avec délicatesse, Ruta Sepetys va dépeindre ce pan de l’histoire en plaçant au centre de son roman le vol d’enfants, affaire courante à l’époque.

Une histoire pleine de surprises où s’entrecroisent plusieurs destinées. Poignant, dur et puissant, je ne peux que vous recommander de lire Castellana Hôtel.

Jenna - Bibliothèque de la Ville de Bienne, mai 2020